André Dupuis et les Jambes en l'air

 

Non, aucun souci à avoir, ce sont des dessins très corrects. Simplement André Dupuis a choisi de représenter les lettres des villes par des "jambes en l'air", bas noirs et jarretières.

Toutes ces "jambes en l'air " sont amusantes mais relativement courantes.
 

Boulogne




Enghien les Bains
Le personnage de la deuxième carte a perdu une tête et s'arrête très surpris






Troyes




Bourbonne-les-Bains


 

Dijon


Lyon


Macon


 

Nice




 

Vichy

 

Pont-à-Mousson se trouve à mi-chemin entre  Metz et Nancy


Et Lunéville est tout près de Nancy



 

Il y en a d'autres concernant Abbeville, Aix-les-Bains, Cambrai, Lille, Reims, Saint-Quentin, Valenciennes...

Mais revenons à Nancy. Toujours un certain nombre de militaires (on les trouvait partout), Place d'Alliance un élève de l'École Forestière (la seule en France à l'époque) dont les élèves toujours invités aux bals de la bonne société nancéienne étaient très courtisés,  les grilles de la place Stanislas, l'arc de triomphe, la basilique Saint Epvre....

 

Le Trianon, situé à  Malzéville, sur les hauteurs immédiates de Nancy était très apprécié des Nancéiens le dimanche. On y respirait le bon air dans un cadre idyllique et on profitait de son parc, de ses bassins, de la brasserie avec ses vitraux, dus à Henri Bergé, dans le plus pur style art nouveau, de ses nombreuses attractions.
La pente était rude pour y arriver mais la "tapissière" était là pour grimper la côte et déposer les promeneurs à l'entrée du Trianon, pourtant quelques courageux faisaient la grimpette à pied !

 

 

André Dupuis illustrateur à Nancy 1900 à 1906     haut de page