Les Militaires

 

Faut-il rappeler qu'en ce début de siècle l'Alsace et une bonne partie de la Lorraine sont annexées par l'Allemagne. La frontière se trouve à l'Est, à une trentaine de kilomètres de Nancy et seulement quelques kilomètres de Lunéville. Avec Toul, elles sont des villes de garnison, et le  XXe Corps a son état-major à Nancy. Les manoeuvres sont fréquentes et les défilés attirent beaucoup de monde.

D'autre part le commandant Dupuis, son père, a été nommé à Nancy au 37e Régiment d'Infanterie en 1886 et lui-même s'est engagé quelques années au 22e Bataillon de Chasseurs Alpins à Albertville. Ce qui explique que le thème des militaires est cher à André Dupuis

Ces manoeuvres ont eu lieu manifestement dans la région lyonnaise
 


 

A la caserne la corvée est finie



Ce cheval, représentant son cavalier, portant fièrement la casquette pourrait aussi bien se trouver dans le thème des Chardons

 

 

André Dupuis nous prépare une série concernant les réservistes de Nancy, mais rien n'interdit de les imaginer dans d'autres villes de garnison. Il est intéressant, ici, d'étudier sa façon de travailler.
 

Nous en sommes au premier stade, celui des croquis ou plutôt des esquisses.


 

Il s'agit toujours d'un croquis. Le texte est présent, par contre "Nancy Réservistes" n'est pas encore mentionné

 

Sur celle-ci c'est l'inverse, la légende est absente, ce qui ne l'a pas empêchée de voyager.

 

Et voici les cartes  terminées

 

Il y en a d'autres...

 

Les Bleus     Spécial 69e    

André Dupuis illustrateur à Nancy 1900 à 1906

haut de page